Spécialités Culinaires en Equateur

Accueil » Blog » Ailleurs en Equateur » Spécialités Culinaires en Equateur

Spécialités Culinaires en Equateur

Aidez nous à nous faire connaitre !

L’Equateur : pays de la pomme de terre et du riz à toutes les sauces ? Détrompez vous, si le riz et la pomme de terre sont des incontournables de la cuisine équatorienne, vous y trouverez une grande variété de plats. En effet, tout pousse dans ce pays au climat particulièrement propice aux cultures de fruits et légumes en tout genre : Alors laissez-vous tenter !

Concrètement, une fois sur place, que pourrez-vous déguster ?

Beaucoup d’équatoriens mangent sur le pouce. C’est pourquoi il existe dans les rues une multitude de petites échoppes qui proposent différents plats (souvent bon marché), à déguster à toutes heures du jour.

Il existe différentes sortes de ceviche, aussi bien sur la côte que dans la Sierra

Certaines spécialités varient selon la région où vous vous rendez : c’est le cas du « Ceviche », que vous trouverez notamment sur la côte pacifique. C’est une soupe de poissons ou crustacés cuits puis marinés dans une sauce au citron agrémentée de poivron, de tomates et de coriandre, l’herbe aromatique nationale ! Il existe différentes sortes de ceviche, aussi bien sur la côte que dans la Sierra. La tradition veut cependant qu’il soit servi avec du pop-corn à mettre dessus.

Ce que vous trouverez partout, en revanche, ce sont les soupes : un véritable bonheur en Equateur ! Très copieuses (souvent elles nous feraient office de repas), il en existe des toutes les sortes : soupe à la viande de lama, soupe de courgettes et choux fleur, ou encore une de nos préférées, la soupe au quinoa avec des pommes de terre et des légumes comme des petits pois, carottes et des épinards.

Un voyage en Equateur c’est aussi goûter le fameux « Cuy con papas », plat de fête à base de cochon d’inde, rôti ou grillé avec des pommes de terre. Souvent servi lors de mariage ou de grandes occasions, c’est un met onéreux car symbolique pour les indigènes.

Il existe une autre spécialité locale qui n’a rien à envier au cuy con papas : l’hornado. C’est un cochon rôti entier dans un four pendant 12h, servi avec des tortillas de pommes de terre et de la salade. Très apprécié des équatoriens.

Quittons les Andes, direction l’Amazonie avec le « maito de pescado ». Sa préparation est très simple : un poisson fraîchement pêché, enroulé dans des feuilles de bananiers et cuit au feu de bois, ce qui permet préserver toute la saveur de la chair du poisson. Un peu de sel, de citron et du traditionnel « Aji » (piment amazonien) suffisent à accompagner ce plat.

Enfin, la communauté de Palacio Real abrite le premier restaurant du pays à proposer des plats locaux à base de viande de lamas. Une occasion unique à ne pas manquer !

la communauté de Palacio Real abrite le premier restaurant du pays à proposer des plats locaux à base de viande de lamas

Que pourrez-vous siroter ?

Les jus de fruits : à boire sans modération ! Un nombre impressionnant de variétés possibles comme fruit de la passion, ananas, mangue, naranjilla (fruit orange acidulé), babako (typique des Andes équatoriennes), mûres et encore bien d’autres ! A déguster sous forme de jus de fruit ou « batido » à base de lait frappé.

Deux spécialités de boissons :

La chicha est une boisson ancestrale, faiblement alcoolisée, à base de maïs, d’orge ou de quinoa fermentés. La fermentation se fait avec des fruits pendant 2 à 6 jours. Elle est généralement bue pendant les fêtes ou grandes occasions.

La colada morada est la boisson traditionnelle servie uniquement pendant la fête des morts, le 2 Novembre (qui méritera un article à elle seule pour son originalité). Très sucrée, elle est composée de farine de maïs avec du jus de mûres, d’ananas, fraises, babako, naranjilla, goyave. Boisson traditionnelle très sucrée servie froide ou tiède. Elle est souvent accompagnée de figurines de pain appelées «guaguas de pan».

La colada morada est la boisson traditionnelle servie uniquement pendant la fête des morts, le 2 Novembre.

Cette petite entrevue de la culture équatorienne vous a donné envie ? N’hésitez pas à passer nous rendre visite !

Ecrit par | 2017-05-26T17:56:13+00:00 19 janvier 2017|0 commentaire

A propos de l'auteur :

Etudiante à l'école de commerce de Toulouse, je suis passionnée de nature et de sports à sensations fortes. J'ai choisi de faire un volontariat de 6 mois en Equateur en 2016 car je voulais découvrir une culture et un mode de vie nouveaux (Et apprendre l'Espagnol !). En plus de mon soutien sur les projets communautaires, je me suis concentrée sur la recherche de fonds pour l'association.

Laisser un commentaire